Accueil English version | Retour au site d'Agri-Traçabilité Québec


 

Introduction à la traçabilité

La traçabilité est un concept qui n'est plus tout à fait nouveau dans le domaine agricole. En fait, il y a trouvé sa place depuis une vingtaine d'années.

Grâce à la traçabilité, si un produit comporte un défaut de fabrication, si un aliment est impropre à la consommation si ou un médicament est déficient, on peut savoir rapidement où il a été fabriqué, à quel moment il l'a été, et quel chemin il a parcouru pour arriver jusqu'au consommateur. Dans le secteur agricole, on peut donc suivre les produits à la trace, de la ferme d'origine jusqu'à l'abattoir et, prochainement, jusqu'à l'assiette du consommateur.

Sur un plan plus officiel, l'ISO (Organisation internationale de normalisation), qui régit des normes de qualité dans une foule de domaines, définit la traçabilité comme étant « l'aptitude à retrouver l'historique, l'utilisation et la localisation d'un article ou d'une activité au moyen d'une identification enregistrée ». La norme sur la traçabilité créée par cet organisme est la ISO 8402.

Pour le secteur de la transformation et les détaillants, comme pour les producteurs agricoles et les éleveurs, la traçabilité permet d'épargner du temps et de l'argent. En connaissant la provenance d'un produit agricole, l'itinéraire qu'il a emprunté, son emplacement exact et les contacts qu'il a eus avec d'autres produits, on peut assurer une réponse rapide en cas de problème, et éviter de lourdes pertes à la suite d'un abattage massif d'animaux ou de la destruction de produits. Pour le consommateur, c'est donc un ajout important aux efforts qui sont déjà consentis en matière de salubrité et de qualité des produits agroalimentaires.



Dans la foulée des crises qui ont secoué le monde agricole à la fin des années 90, que l'on pense à la maladie de la vache folle qui s'est propagée de l'ANGLETERRE à toute l'EUROPE, à la tremblante du mouton ou, plus récemment, à la grippe aviaire et à la fièvre aphteuse en ASIE, il est devenu essentiel de réagir rapidement afin d'assurer la protection de la santé du public et la préservation des troupeaux.

La traçabilité a donc tout naturellement trouvé son application dans le monde agricole et s'est installée aussi chez nous, au Québec, dès 1998, lors de la Conférence sur l'agriculture et l'agroalimentaire québécois. À cette occasion, les décideurs ont convenu de voir à la création et à l'implantation de systèmes d'identification permanents et de traçabilité des produits agricoles de la ferme à la table.

Issu d'un partenariat entre le gouvernement et les producteurs agricoles, Agri-Traçabilité Québec a été créé en 2001. Cet organisme est responsable de mettre en œuvre et d'assurer la bonne marche du système de traçabilité des produits agricoles dans la province.

La traçabilité est maintenant solidement en place au Québec. Elle touche tous les lieux et entreprises où se trouvent des animaux d'élevage. Elle est obligatoire pour les bovins, les ovins et les cervidés. Elle le sera prochainement pour les porcins. On projette éventuellement de l'étendre aux volailles, aux œufs et aux produits végétaux.


Les objectifs de la traçabilité »


 

© Agri-Traçabilité Québec, révisé en mars 2011. Agri-Traçabilité Québec conserve tous les droits de propriété.
Crédits


ATQ Guide Agri-traçabilité Québec